Chemin de croix Vendredi Saint

Aujourd’hui l’amour du Père, qui veut que, par le Fils, tous les hommes aient la vie, va jusqu’au bout, là où nous n’avons plus de mots, où nous perdons pied, où notre piété est débordée par l’excès des pensées de Dieu. Car, au Golgotha, contre toutes les apparences, il s’agit de vie. Et de grâce. Et de paix. Il s’agit, non pas du règne du mal que nous connaissons trop, mais de la victoire de l’amour. Tant de larmes, tant de misère qui ne sont pas perdues dans l’océan du temps, mais recueillies par Jésus, pour être transfigurées dans la mystérieuse alchimie d’un amour où le mal est englouti.

previous arrow
next arrow
Slider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.